Avertir le modérateur

30/09/2012

85000€ AUX FRAIS DE L'ETAT

C'est un beau cadeau que s'est offert le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Un beau cadeau financé... par les contribuables. Selon Le Canard enchaîné, pendant quatre mois, le Quai d'Orsay va abriter neuf toiles de maître : deux Renoir, un Jules-Elie Delaunay, un Alexandre Cabanel, un Paul Baudry, un Léon Bonnat, un Walter Crane et un John Singer Sargent. Des tableaux prêtés par le musée d'Orsay et installés dans les deux principaux salons du ministère qui mènent au bureau de Fabius, jusqu'au 31 décembre 2012.

Pourquoi un tel "prêt exceptionnel" ? Contacté par Le Canard, un responsable du musée a expliqué, sans rire, que "M. Fabius a eu cette idée pour attirer l'attention des visiteurs sur l'exposition "L'impressionnisme et la mode", qui démarre le 25 septembre au musée d'Orsay". Quels visiteurs ? Les chefs d'Etat étrangers ? Non, les visiteurs des Journées du patrimoine.

Sauf que les journées du patrimoine ne durent que deux jours... et l'exposition privée s'étend sur quatre mois. Pourquoi une telle durée ? En réalité, Fabius, "issu d'une famille d'antiquaire et premier actionnaire d'une importante étude de commissaires-priseurs", est un passionné de la peinture du XIXe siècle, et plus particulièrement des impressionnistes et néo-impressionnistes.

Une passion touchante... mais qui a un coût. Car les tableaux ont beau avoir été prêté par le musée, leur installation, elle, a été prise en charge par le ministère des Affaires étrangères. Et la note pour les contribuables est salée d'après Le Canard : "entre la fabrication des fournaises pour accrocher les tableaux, le recours à un architecte-scénographe et le dispositif de sécurité, il y en a déjà pour quelque 40 000 euros. A quoi il convient d'ajouter 10 000 euros environ pour l'installation et le montage par une entreprise spécialisée, puis encore 5 000 euros pour le livret destiné aux visiteurs VIP, sans parler de quelques menus frais". Montant total de la facture ? 85 000 euros. En ces temps de restriction budgétaire, une suggestion s'impose : et si on lui demandait de rembourser ?

Source : http://www.politique.net/

 

Fabius, garde des pinceaux (canard enchaîné)

25/09/2012

SALOME LECLERC

 

sans-titrelompkj.png

Salomé Leclerc est originaire d’un petit village de 400 habitants situé à moins de 200 km de Montréal. A 26 ans la jeune artiste vient de sortir son premier album « Sous les arbres ». Réalisé par Emily Loizeau et contenant 12 titres, découvrez l’univers folk/pop de la révélation québécoise de cette rentrée.

 


21:34 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salome leclerc

23/09/2012

MERDE AUX OGM !!!

rat-OGM.jpg

Après les révélations du laboratoire de Caen sur les cancers développés par les rats de laboratoire nourris aux Ogm, l'inquiétude des consommateurs grandit.

Monsanto, qui impose aux paysans ses propres graines Ogm est une fois de plus montré du doigt.

Aujourd'hui, il est urgent de réagir !!!

Greenpeace met à disposition du public un guide reprenant un à un les produits contenant des Ogm.

http://guide-ogm.greenpeace.fr/

 


 


 

 

 

 

18:27 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2012

BLOOD RED SHOES

blood red shoes

 

 
Blood Red Shoes est un groupe de rock originaire de Brighton, en Angleterre. Il est composé de Steven Ansell (voix et percussions) et de Laura-Mary Carter (voix et guitare).

Fin 2004, les groupes respectifs de Steven Ansell et Laura-Mary Carter (Cat On Form et Lady Muck) se séparent. Ils décident alors de former un duo, le nom du groupe provenant d'une anecdote concernant Ginger Rogers, qui avait tellement dansé en tournant des scènes d'une comédie musicale que ses chaussures blanches étaient devenues rouges sang. Ils jouent très rapidement leurs chansons sur scène et se font connaître par leurs prestations en live. Ils sortent alors quelques singles chez différents labels indépendants (Victory For The Magpie est le premier en juillet 2005 et il est suivi de trois autres en 2006).

Ils signent en avril 2007 chez V2 Records et sortent le 25 juin sous ce label une compilation de leurs singles nommée I'll Be Your Eyes. En 2007,  Ils se produisent durant l'été dans plusieurs festivals, notamment au T in the Park, et jouent en première partie de groupes comme Maxïmo Park, Biffy Clyro, Gossip et Panic! at the Disco.

Ils sortent le 14 avril 2008 leur premier album studio, Box of Secrets,l'album se classe à la 47e place des charts britanniques. Le 20 août 2008, ils assurent la première partie de Rage Against the Machine au parc de Saint-Cloud.

L'album, intitulé Fire Like This, sort le 1er mars 2010 et le groupe part ensuite en tournée en Europe et aux États-Unis

En 2011, le duo part enregistrer son troisième album après sa tournée de festivals estivaux. L'enregistrement est bouclé en deux mois et la musique du groupe évolue avec cet album vers des sonorités plus acoustiques même si certains morceaux restent dans la veine de leurs deux albums précédents. L'album, intitulé In Time to Voices, sort le 26 mars 2012. Il se classe à la 61e place des charts britanniques. Le groupe entame ensuite une tournée en Europe et aux États-Unis.


 



 

 

 

20:57 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blood red shoes

09/09/2012

150.000€ POUR UN VOYAGE DE 4 JOURS AUX JO DE LONDRES !!!

numérisation0100.jpg

11:20 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2012

THE RUMOURS

 Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas évident de trouver des informations fiables concernant The Rumours. Enfin, on en trouve des choses sur The Rumours mais pas sur ceux qui nous intéressent. Les nôtres  sont allemands, apparemment signés sur un label norvégien qui ne les a même pas dans son catalogue internet! C’est à se demander si ce groupe existe réellement. Surtout qu’en l’écoutant, on a quand même du mal à croire qu’il s’agit-là de compatriotes de Tokio Hotel : cela sonne tellement anglo-saxon. On croirait entendre les Arctic Monkeys ou The Libertines avec quelques soupçons de Franz Ferdinand. Pourtant ils sont bel et bien allemands ces jeunes hommes. Originaires de Dinslaken, cette toute récente formation est repérée fin 2009. Dans le cadre d’un programme national de soutien aux jeunes artistes, « Initiative Musik »,  le groupe reçoit quelques subventions. Leur album est largement proposé sous différentes formes de diffusions : labels classiques et netlabels. [Sans aucune  information sur le groupe d'ailleurs ou alors quelques chroniques en langue allemande : pas terrible cette promo.]  From The Corner Into Your Ear est leur première réalisation. Autant le dire : cet album est terrible. Pas forcément très original , Mais il suffit d’être fan de ce genre de musique pop rock aux ambiances dansantes pour adhérer dès les premières écoutes. Impossible de s’en défaire! . Alors l’air de rien, en quelques jours, on peut dépasser facilement les 200 écoutes. Les morceaux sont follement légers avec cette petite touche tubesque qui fait qu’on s’entête à les réécouter sans cesse.

source : http://paperblog.fr/3374787/the-rumours-from-the-corner-i...


 


 http://www.myspace.com/therumoursmusic

 

17:48 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the rumours

01/09/2012

ESTROSI et la franchise postale...

ESTROSI et les amis de Sarkozy : 32000€ de timbres aux frais de l'assemblée Nationale ? 

32 000 euros de timbres aux frais du contribuable ? L'Association des Amis de Nicolas Sarkozy, qui tient le 24 et 25 août à Nice son premier rassemblement autour de Christian Estrosi et Brice Hortefeux, n'a pas de fonds propres de l'aveu même de Hortefeux. Un handicap surmonté grâce à l'Assemblée nationale à en croire une enquête de Mediapart publiée fin juillet et peu relayée par la presse à l'exception de L'Humanité et du Lab d'Europe 1.

De quoi s'agit-il ? Le 9 juillet 2012, Christian Estrosi envoie un courrier aux électeurs de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes pour les remercier de l'avoir réélu député. Dans l'enveloppe que s'est procuré Mediapart, Estrosi y a également glissé un bulletin d'inscription pour recevoir des informations sur l'Association des Amis de Sarkozy et le cas échéant, recevoir un bulletin d'adhésion. Or, le pli a été affranchi aux frais de l'Assemblée nationale d'après les scans réalisés par Mediapart :

CVFC.png

Un bulletin envoyé à 85 000 personnes ?

A combien d'électeurs ce bulletin a-t-il été envoyé ? "La 5e circonscription des Alpes-Maritimes comptant 85 420 inscrits, il y a de fortes chances que le nombre de destinataires corresponde à ce chiffre", estime Mediapart qui a sorti sa calculette : "À 0,38 euros l'affranchissement, le coût total de l'opération pourrait donc s'élever à plus 32 000 euros".

Contacté par Mediapart, Christian Estrosi n'a pas souhaité réagir. Signe d'un certain embarras ? Car le site de l'Assemblée nationale est formel : "les correspondances de nature parlementaire, c'est-à-dire écrites par un député pour l'accomplissement de son mandat législatif, sont affranchies aux frais de l'Assemblée nationale. En revanche, les correspondances d'ordre privé ainsi que les correspondances présentant un caractère général ou collectif (invitations, faire-part, cartes de visites, imprimés, tracts, appels à des souscriptions, journaux) ne bénéficient pas de cet affranchissement".

Certes, on est loin du jet privé à 138 000 euros d'Estrosi du temps où il était ministre. Mais si l'information de Mediapart est confirmée, cela signifierait que les mauvaises habitudes avec l'argent public se poursuivent... même dans l'opposition.

Source : http://www.politique.net/2012082501-estrosi-les-amis-de-s...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu