Avertir le modérateur

09/05/2012

LADYLIKE LILY

 

La Bretagne fourmille de légendes peuplant les rêves effrayés des gamins du pays. Orianne Marsilli, alias Ladylike Lily, semble les avoir réunies et traduites dans son langage de féerie. Sur un premier ep, la jeune fille annonçait déjà la couleur avec I’m Terrified of Being, sorte de confession sur les angoisses enfantines d’une plongée violente dans le monde.

Avec Get Your Soul Washed, son premier album, la Bretonne continue l’exploration d’un monde intimiste et délicat où les finesses d’Alela Diane croisent les vagabondages folk de Moriarty. Ceux-ci, avec Private Lily, annonçaient d’ailleurs peut-être l’éclosion de cette jeune pousse pleine de malice, grandissant parmi les herbes folles d’arpèges printaniers et sous les feuilles mortes d’une voix d’automne. En somme, Ladylike Lily conte sa propre fable : l’histoire d’un mouvement timide, d’un équilibre chancelant, du passage de l’enfance à l’âge adulte.


 http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/ladylike...


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu